Communiqués

4 mois après le tsunami
le 25 avril 2005
Bilan et perspectives de la Croix-Rouge Française en Asie

Engagée en urgence, dès les premiers jours de la catastrophe, la Croix-Rouge Française inscrit désormais dans la durée sa mobilisation humanitaire en faveur des victimes de la tragédie.

L’association a bénéficié d’une extraordinaire générosité qui lui a permis de collecter, à ce jour, 98 855 951 euros. Pour l’ensemble du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le montant est de 1,5 milliard d’euros. Ces chiffres témoignent du fait que l’élan de solidarité planétaire du début de l’année n’a ni précédent ni équivalent.

A situation exceptionnelle, réaction exceptionnelle. Au 26 avril, la Croix-Rouge Française a dépensé pour ses actions d’urgence 5 millions d’euros soit pour elle, en un temps aussi court, un montant jamais atteint auparavant. 2 millions d’euros supplémentaires seront consacrés à la phase de post-urgence. Depuis le 26 décembre, une centaine de délégués a été déployée sur le terrain en coordination avec les sociétés locales de Croix-Rouge.

Dans le cadre des plans nationaux adoptés (ou en voie d’adoption) par les Etats où elle intervient, la Croix-Rouge Française prépare la phase de reconstruction. Cette phase vise à réinstaller les familles dans leur dignité et à leur permettre de retrouver des conditions de vie décentes et autonomes (logement, école, soins, relance de l’activité économique).

Malgré les incertitudes inhérentes à toute opération humanitaire, et au regard de l’ampleur des difficultés rencontrées notamment au Sri Lanka et en Indonésie (conflits armés, destructions des infrastructures, insuffisance des moyens logistiques dans les zones touchées, nombre des opérateurs humanitaires sur le terrain...), la Croix-Rouge Française a programmé d’ici la fin de l’année des engagements financiers à hauteur de 65,6 millions d’euros au titre de la reconstruction mais aussi de la prévention des catastrophes.

Le reste des dons collectés sera dévolu, dans les deux prochaines années, à des projets additionnels proposés par les Etats, pris en charge directement par les équipes de la Croix-Rouge Française, ou en partenariat avec des associations disposant de savoir-faire spécifiques.

Au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (22 000 volontaires impliqués, 730 000 personnes aidées), la Croix-Rouge Française est engagée en Asie, en faveur des victimes du tsunami, pour une durée minimale de cinq ans.

Contact : Emmanuelle SOUBLIN / 01 44 43 12 07


   
Recherche   
 
Communiqués
 
   
 
 
Bilan des actions, 4 ans après
 
Pour tout savoir sur les actions et les projets de la Croix-Rouge française, 4 ans après le tsunami, cliquez ici