Communiqués

1 mois après, le premier bilan
le 26 janvier 2005

Au 26 janvier 2005, soit un mois après le Tsunami qui a dévasté l’Asie du Sud, la Croix-Rouge Française dresse un premier bilan de ses actions au cours de la phase d’urgence.

Au total, une centaine de délégués de la Croix-Rouge Française se sont relayés au Sri Lanka et en Indonésie et ont assurés : aide médicale d’urgence, veille épidémiologique, assainissement de l’eau, curage des puits, distribution de produits de première nécessité. Par ailleurs, la Croix-Rouge Française a accueilli près de 1200 touristes Français aux aéroports et dans les services consulaires des Maldives, d’Indonésie et de Thaïlande.

Elle a bénéficié d’un élan de générosité historique auquel elle répondra selon un strict principe d’efficacité et de transparence. Sur les 64 millions d’euros collectés à ce jour :
-  5% ont été dépensés pour la phase d’urgence
-  30% seront dépensés pour la réhabilitation (relance des infrastructures sanitaires et sociales)
-  40% pour la reconstruction et le développement social
-  25% pour la prévention et la préparation aux catastrophes selon son budget prévisionnel.

Cette action à long terme doit s’inscrire dans un plan de réhabilitation et de reconstruction défini par les pouvoirs publics locaux et répondant à l’application de nouvelles politiques d’urbanisme et de restitution des terres, pour lesquels les délais seront nécessairement longs.

Par ailleurs, avec ceux et celles qui aident ou ont aidés la Croix-Rouge Française, l’Association poursuit sa mobilisation en faveur des victimes de l’Asie.

Contact Presse - Camille Chaize : 01 44 43 12 07 / 06 07 34 99 29


   
Recherche   
 
Communiqués
 
   
 
 
Bilan des actions, 4 ans après
 
Pour tout savoir sur les actions et les projets de la Croix-Rouge française, 4 ans après le tsunami, cliquez ici